Nomination d’officiers généraux à l’armée

StreifenBrigadier (Br) Thomas Kaiser Divisionär (Div) Daniel Baumgartner Brigadier (Br) Bernhard Bütler Brigadier (Br) Melchior StollerLors de sa séance d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a procédé à la promotion de plusieurs officiers généraux de l’armée, avec effet au 1er juillet 2015.

Le brigadier Melchior Stoller devient le nouveau remplaçant du commandant des Forces terrestres, avec le grade de divisionnaire

Agé de 54 ans, Melchior Stoller est originaire de Frutigen (BE) et domicilié à Neuenegg (BE). Il est entré en 1986 dans le corps des instructeurs des troupes sanitaires. Dès 1999, il a commandé les écoles de recrues et de sous-officiers des troupes sanitaires, à Losone et Tesserete, puis les écoles de recrues et de sous-officiers des troupes d’hôpital, à Moudon. Il a été chef de la logistique au sein de l’Etat-major de conduite de l’armée entre 2004 et 2008. Conjointement à ses activités professionnelles, il a obtenu en 2007 un EMBA en gestion des affaires publiques (Executive Master of Business Administration in Public Management) à la haute école spécialisée de Berne. Le Conseil fédéral l’a nommé commandant de la brigade logistique 1 dès juin 2008 et commandant de la Formation d’application logistique dès janvier 2011. Le brigadier Stoller remplace le divisionnaire Friedrich Lier, qui prend sa retraite, avec remerciements pour les services rendus.

Le brigadier Bernhard Bütler devient officier général adjoint du chef de l’Armée

Agé de 59 ans, Bernhard Bütler est originaire de Schongau (LU) et domicilié à Weite (SG). Il est entré en 1985 dans le corps des garde-fortifications et en 1989 dans le corps des instructeurs des troupes d’aviation. Entre 1999 et 2003, il occupait la fonction d’officier supérieur adjoint auprès de la brigade d’informatique 34. Début janvier 2004, il a pris les fonctions de remplaçant du commandant et chef d’état-major ainsi que chef de la planification de carrière de la Formation d’application d’aide au commandement 34. Après un séjour d’études auprès de l’OTAN à Rome (NATO Defense College), il s’est vu confier la conduite des formations d’engagement de la Formation d’application d’aide au commandement 34, puis de celles de la Formation d’application d’aide au commandement 30 en janvier 2008. Le Conseil fédéral l’a ensuite nommé commandant de la brigade d’aide au commandement 41 dès janvier 2009. Le brigadier Bütler remplace le brigadier Willy Siegenthaler, qui part en préretraite, avec remerciements pour les services rendus.

Le brigadier Thomas Kaiser devient le nouveau chef de la Base logistique de l’armée et remplace le divisionnaire Daniel Baumgartner, nommé officier général adjoint dans le domaine de l’instruction DEVA

Agé de 52 ans, Thomas Kaiser est originaire de Ennetmoos (NW) et domicilié à Fürigen (NW). Il est entré en 1987 dans le corps des instructeurs de l’infanterie. De mi-1996 à fin 1998, il a été chef de classe et commandant de cours au Centre d’instruction de l’infanterie à Walenstadt, et de 1999 à 2000 chef de projet dans le groupe dédié aux Forces terrestres pour le projet Armée XXI. En 2001, il a commandé la Swisscoy (en tant que National Contingent Commander) au sein de la KFOR. Après un séjour d’études auprès de l’OTAN à Rome (NATO Defense College), il est devenu chef de groupe dans le commandement des écoles d’état-major général. Il a été nommé officier supérieur adjoint du chef de l’état-major général / chef de l’Armée dès août 2002. Après un nouveau séjour d’études, auprès de l’armée des Etats-Unis cette fois (National War College, avec un titre de Master of National / International Security Strategie), il est devenu en juillet 2007 le chef de l’instruction au sein de l’Etat-major de conduite de l’armée. Le Conseil fédéral l’a nommé commandant de la brigade logistique 1 dès février 2012.

Surce: DDPS

Print Friendly

Über Peter Stephani

Chef Kommunikation GGstOf
Dieser Beitrag wurde unter Armee, français, GGstOf, Heer, Laufbahn, Öffentlichkeit, Politik veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *