Mutation d’ officiers généraux

StreifenLe Conseil fédéral, lors de sa séance de 2me septembre, a décidé la mutation de plusieurs officiers généraux, avec effet au 1er janvier 2016.

Brigadier Jean-Philippe Gaudin: nouvel attaché de défense à Paris

Jean-Philippe Gaudin (52 ans), originaire de Chevilly (VD) et domicilié à Payerne, est entré en 1987 dans le corps des instructeurs des troupes mécanisées et légères (TML). Outre ses engagements comme instructeur d’unité des TML et chef de classe de l’école d’officiers, le brigadier Gaudin a commandé en 2000 un bataillon de soutien de l’OSCE en Bosnie et Herzégovine. En 2003, il a effectué un séjour d’études au Collège de défense de l’OTAN, à Rome, pour exercer ensuite plusieurs fonctions de conduite dans le domaine du renseignement militaire. Le 1er septembre 2005, il a été nommé remplaçant du chef du Renseignement militaire, suivant également, à ce titre, le « International Intelligence Director’s Course » au Defence College de Chicksands (GB) et un cours de perfectionnement à « l’Institut des hautes études de défense national » de Paris. Le 1er juin 2008, le Conseil fédéral l’a promu au grade de brigadier tout en le nommant au poste de chef du Renseignement militaire. Le brigadier Gaudin remplacera le divisionnaire Jean-François Corminboeuf qui, après des années de bons et loyaux services, prendra sa retraite le 31 décembre prochain.

Brigadier Alain Vuitel: nouveau chef du Renseignement militaire

Alain Vuitel (51 ans), originaire des Bayards (NE) et domicilié à Berne, a étudié à l’Université de Neuchâtel où il a obtenu une licence ès sciences économiques. De 1989 à 1999, il a travaillé comme collaborateur scientifique à l’état-major du Groupement de l’Etat-major général, puis comme remplaçant du chef de la division Opérations et chef de la section Conduite et engagement. Après un engagement comme adjoint scientifique de chef de l’Etat-major général entre 1999 et 2000, il a obtenu un master of arts avec mention dans le domaine des études internationales au King’s College de l’Université de Londres. De 2002 à mai 2009, il a travaillé à l’Etat-major de planification de l’armée en tant que chef de la Doctrine militaire. Au cours de cette même période, il a été envoyé en service commandé dans le cadre de la Kosovo Force comme chef d’état-major au sein de la brigade multinationale Sud. Du 1er juin 2009 au mois de février 2012, le brigadier Vuitel a dirigé la Centrale nationale d’alarme, à l’Office fédéral de la protection de la population. Dès le mois de mars de la même année et jusqu’à la fin de 2013, il a assumé en tant que militaire de carrière la fonction de délégué du chef de l’Armée dans le cadre du projet DEVA. Le 1er janvier 2014, le Conseil fédéral l’a promu au grade de brigadier tout en le nommant au poste de chef d’état-major du chef de l’Armée.

Divisionnaire Hans-Peter Walser: nouveau commandant de la région territoriale 2

Hans-Peter Walser (51 ans), originaire de Wald (AR) et domicilié à Frauenkappelen, a étudié le droit et les sciences économiques à l’Université de Berne où il a obtenu une licence en droit. De 1990 à 1994, il a travaillé au service juridique de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays. En 1994, Hans-Peter Walser est entré dans le corps des instructeurs de l’infanterie pour occuper les fonctions d’instructeur d’unité dans l’infanterie mécanisée, à Bière, et de chef de classe dans l’école d’officiers de l’infanterie, à Chamblon. Puis, de 1998 à 2002, après avoir  été chef de groupe dans les cours d’état-major général et chef de classe près le Centre d’instruction de l’infanterie, à Walenstadt, il est devenu collaborateur personnel et officier supérieur adjoint du chef de l’Etat-major général. De 2002 à 2003, le divisionnaire Walser a suivi un cours de perfectionnement pour obtenir un master of science in national resource strategy à la National Defense University de Washington D.C. (Etats-Unis). De 2004 à 2007, il a occupé le poste de chef de la Planification de l’armée et de l’armement, à l’Etat-major de planification de l’armée, puis est devenu chef du Personnel de l’armée du 1er janvier 2008 au 30 septembre 2010. Le 1er octobre de cette même année, il a repris les fonctions de remplaçant du chef de l’Etat-major de l’armée et de chef de la Planification de l’armée. Le 1er janvier 2013, le Conseil fédéral l’a promu au grade de divisionnaire tout en le nommant au poste de chef de l’Etat-major de l’armée. Il remplacera le divisionnaire Andreas Bölsterli qui, après des années de bons et loyaux services, prendra sa retraite le 31 décembre prochain.

Brigadier Bernhard Bütler: départ en préretraite le 1er janvier 2016

Le Conseil fédéral a consenti au départ en préretraite du brigadier Bütler en le remerciant pour les bons et loyaux services qu’il a rendus.

 

Source: DDPS

Print Friendly, PDF & Email

About Peter Stephani

Chef Kommunikation GGstOf
This entry was posted in Non classifié(e). Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.